pa4_4.gif

 

Tout a commencé en 1986. Je faisais alors mon service militaire comme coopérant à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Un beau jour, un marchand sénégalais est venu me voir et m'a proposé un masque bwa. J'ai craqué. Quelque temps plus tard, il est revenu et m'a vendu un masque gourounsi.

Et voilà, j'avais attrapé le virus. Une fois rentré en France, j'ai poursuivi ma collection au fil des trouvailles.

Je ne suis pas un spécialiste. Mes acquisitions se font par coups de cœur plus qu'en fonction de la valeur des pièces. J'espère simplement avoir eu le bon goût de faire quelques bons choix (j'en ai aussi fait parfois de moins bons)...

Si vous avez des précisions ou des rectifications à m'apporter sur les commentaires que j'ai écrits, n'hésitez pas à me les envoyer par e-mail.

Je précise que je tire la plupart des informations mentionnées ici de l'excellent livre de Jean-Baptiste Bacquart, L'Art tribal d'Afrique Noire (éditions Assouline).