Si la lecture de Finkielkraut et Chiflet a donné à Alain Créhange l'envie de faire lui aussi « des bâtards à la langue française », c'est son salopare de pornithorynque qui me poussa à devenir également un entremetteur des mots. De leurs unions complices voici les fruits hybrides.

Mes mots-valises répondent à l'incitation d'Alain à se livrer aux « jeux de la néologie » et sont bien évidemment tous issus de mon imagination, mais l'absence d'un dictionnaire encyclopédique ou d'un index complet sur le sujet rend toute recherche d'antériorité extrêmement difficile voire impossible. Malgré une réelle volonté d'originalité, il y a fort à parier que certaines convergences d'idées m'aient amené à me rapprocher malgré moi de quelques-unes des créations d'auteurs m'ayant précédé ; c'est inévitable car nous disposons tous du même matériau de base qu'est la langue dont les contraintes rendent certaines associations possibles jusqu'à l'évidence alors que d'autres restent désespérément inopérantes. Gageons que la part d'innovation saura vous titiller les neurones. Quant aux citations, qu'il soit clair qu'il ne s'agit que de pastiches ou d'extraits remaniés dans le but affiché de donner une touche de réalisme contextuel aux mots-valises tout en les pimentant d'une pointe d'humour complémentaire. Que l'on puisse ainsi les pasticher est d'ailleurs la preuve d'une réelle singularité du style ou des actes des personnes concernées.

Mon dernier mot sera pour remercier Alain Créhange qui, à la suite de nos échanges épistolaires, m'ouvre si généreusement les pages de son site ; puissiez-vous comme moi l'accompagner avec délectation dans l'élan qu'il se propose de donner à ces chimères linguistiques que sont les mots-portemanteaux.

Christian Girard - 25 mai 2005

 

A

 

 

ABRACARAMBAR. Caramel longiligne utilisé comme baguette magique par les shamans mexicains.

 

ADO-MASOCHISME. Pulsion autodestructrice et goût de se faire du mal caractéristiques de l'enfant pubère.

 

ADULTERRE. Qui trompe sa femme avec Gaïa.

 

AGNOUSTIQUE. Libre penseur qui, après avoir longuement ruminé la question, postule qu'on ne peut ni nier ni accréditer l'existence des antilopes car s'agissant d'une connaissance inaccessible à l'intelligence humaine.

 

AIGLEFIN. Poisson volant.

« L'aiglefin, espèce hybride de la famille des Aqualidés, est réputé à tort pour sa rapacité royale. Son aspect grêle le fait passer pour une stupide petite morue mais sa finesse d'esprit évoque plutôt le faux conIl faut absolument en interdire la chasse durant sa période de reproduction et en dehors des dates légales. » (Alain Bougrain Dubourg)

 

AIGLE-ROYALTIES. Rapace en affaire.

 

AIR TRANSE. Compagnie de transports hors de vous-même.

 

AJAX AMMONIAKOUÉ. Guerrier xénophobe grec qui fit une tentative d'épuration ethnique pour "nettoyer le péril jaune".

 

À JEUNGLE. État d'une personne privé de ressources naturelles et ayant faim d'une végétation exubérante et sauvage.

« Je crains qu'arrivé dans les villes d'hommes, Mowguili-guili ne souffre d'être continuellement à jeungle. » (Balouette)

 

ALBATROCITÉ. Conduite cruelle de grande envergure et dont le caractère horrifiant semble continuellement planer au-dessus de nos têtes.

« La Shoah représente l'exemple le plus frappant, le plus douloureux, le plus inhumain de l'albatrocité sans limite ; comment continuer à vivre sous le poids écrasant d'un tel souvenir ? » (Primo Levi, avril 1987)

 

ALBINOSFERATU. Vampire anémique.

 

ALEPHANT. Animal très prisé des abécédaires hébraïques. 

 

ALLÔCATION. Contribution sociale effectuée par virement téléphonique.

 

ALLÔWEEN. Appel de l'au-delà.

 

AMIGALE. Araignée domestique formant un compagnon idéal pour se faire une toile. Tout le contraire d'une tarencule !

 

AMIGALEMENT. Formule de politesse de Spiderman quand il écrit sur le web.

 

AMORAL-CHEF. Gradé de la marine de guerre qui, par sens du devoir, assume froidement ses responsabilités en dépit de toutes valeurs éthiques.

« L'amoral-chef éprouvant un plaisir pervers à accomplir ses missions sera dégradé au rang de vice-amoral. » (Code Disciplinaire et Pénal de la Marine de Guerre, ordonnance 2005-516)

 

ANALOGIVE. Projectile qui, à des fins de parfaite pénétration des gaz atmosphériques, adopte une forme évoquant celle d'un suppositoire.

« Les analogives transcontinentales vont révolutionner le mode d'administration des monumentalgiques dans les pays du tiers-monde. » (Bernard Kouchner)

 

ANGORAPHOBIE. Allergie aux poils longs de certains animaux confinant à une peur excessive des grands espaces couverts de moquette.

 

ANUSBIS. Divinité égyptienne à tête de chacal et caractérisée par la présence de deux orifices rectaux.

« Bien plus que par ses travaux sur la pierre de Rosette, c'est par sa découverte d'Anusbis que Champollion entra définitivement dans les annales. » (Christian Jacq, Anusbis et eschatologie)

 

APPALOOSER. Cheval tacheté réputé pour ses résultats déplorables dans toutes les disciplines hippiques.

 

APPARTEMENTAUX. Lieux d'habitation où l'on ne laisse pas ses états d'âme traîner patère.

 

ARA-KIRI. Espèce de perroquet bavard menaçant continuellement de mettre fin à ses jours en se transperçant le ventre de son bec acéré.

 

ARGUSTATIF. Dont le goût mériterait une cotation dans une publication spécialisée.

 

ARLEQUINZE. Surnom donné à toute équipe italienne de rugby dont les joueurs font la comédie sur le terrain.

 

ARMURMURE. Son étouffé d'une voix s'exprimant au travers d'un heaume.

 

ART-BUSTE. Petite sculpture figurant un homme tronc.

 

ASTRONOTE. Feuillet indiquant le total des frais de formation d'un pilote de navette spatiale.

 

ATMOSFIÈRE. Femme ayant l'air sûre d'elle mais qui en tient une couche.

« Atmosfière, atmosfière, est-ce que j'ai une gueule d'atmosfière ? » (Henri Jeanson)

 

AUPARAVENT. Adverbe désignant ce qui était antérieurement à l'abri des courants d'air… et des regards indiscrets.

 

AVORTEX. Tourbillon de sentiments contradictoires qui agite toute femme décidant d'interrompre volontairement sa grossesse.

« Pour libérer enfin les femmes des angoisses terribles de l'avortex, nous avons déposé une proposition de loi visant à la libéralisation totale du marché des contraceptifs et à l'accès libre au stérilaid. » (Simone Veil)

 

AZERTYOP. Premier rang du clavier allégé des ordinateurs d’une grande firme de yaourt.

 

 

B

 

 

BALOUETTE. Volatile au tempérament d'ours pour certains, ours au tempérament volage pour d'autres, il n'en reste pas moins un compagnon idéal du petit d'homme.

« Balouette, gentille balouette, balouette, je te plumerai. » (Rudyard Kipling)

 

BÂTISSECAF. Maisonnette sous-marine allouée par la Caisse d’Allocations Familiales aux familles ayant touché le fond.

 

BATTERIZ. Instrument de musique asiatique en forme de casserole et se jouant avec des baguettes.

 

BÉGAYER L'AMBIANCE. Répandre la gaîté autour de soi en jouant de ses propres problèmes d'élocution.

 

BÊTABOLISME. Ensemble des réactions chimiques du cerveau permettant de ne produire que des réponses dénuées d’intelligence à toutes sortes de problèmes.

« Depuis les dirigeants politiques jusqu’aux candidats de la télé-réalité, nous avons toute une gamme d’individus qui nous font progresser à pas de géant dans l’étude du bêtabolisme. » (Jean-Pierre Changeux, L’homme neuronal)

 

BÊTIZNOGOUD. Conseiller municipal voulant devenir maire de Cambrai à la place du maire de Cambrai.

 

BIF-TEK. Langue de bois grillée.

 

BI-ROUTE. Voie qui diverge.

« Attention : prise à contresens, la bi-route peut vous conduire dans un cul-de-sac. » (Guide Vert Michelin du Bas-Rhin)

 

BIZARD. Quadrupède voisin du chamois et dont les pattes gauches sont plus courtes que les pattes droites, ce qui lui assure une très grande stabilité sur les pentes de montagnes ; on l'appelle aussi dahu des Pyrénées.

 

BLA-BLA-BLAGUES. Propos verbeux qui, en ce qu'ils révèlent un vide de la pensée, prêtent à sourire.

« C'est la classe mondiale ! Peut-être même le champion du monde ! Il faut à tout prix l'inviter pour bégayer l'ambiance de ses bla-bla-blagues ; on va se régaler… » (Francis Veber, Le dîner de cons)

 

BLAGAGE. Jeu de mots-valises.

« Quand on commence à déballer ses blagages, on finit toujours par vider son sac. » (Alain Craie-Ange)

 

BLÉMORRAGIE. Maladie inflammatoire provocant des saignements des muqueuses de l'urètre.

« J'en avais des malades, de tout et n'importe quoi, des paumés des oubliés qui déferlaient, furoncles et chaudes-pisses à la pelle. Un défilé ! Ça souffrait de partout, ça suintait, ça purlulait, des mères tuberculeuses aux soldats éventrés et même l'ensaignant qui avait refilé une blémorragie à toutes les morveuses de sa classe. » (Louis-Ferdinand Céline)

 

BLIZZARRE. Étrange et froid.

« Oui, vous regardez votre couteau et vous dites “blizzarre blizzarre”. Alors je croyais que…

- Moi, j'ai dit “blizzarre blizzarre” ? Comme c'est étrange ! Pourquoi aurais-je dit “blizzarre blizzarre” ?

- Je vous assure mon cher cousin que vous avez dit “blizzarre blizzarre” !

- Moi j'ai dis “blizzarre” ? Comme c'est bizarre… » (Jacques Prêvert)

 

BLIZZARREMENT. Avec l'étrangeté glaciale d'une tempête de neige.

 

BONNET D'ÂNE BLANC ET BLANC BONNET D'ÂNE (C'EST). Expression signifiant c'est kif-kif bourricot.

 

BOUATE. Récipient où l'on range le coton hydrophile.

« La Bouate de Pandore renferme tous les maux du monde mais aussi de quoi en panser les plaies. » (Jean-Paul Der)

 

BOULEVARSEMENT. Mise sens dessus-dessous d'une large avenue provoquée par un tremblement de terre extrêmement localisé… ou par l'ouverture des soldes !

 

BRAGUATELLE. Fermeture Éclair considérée - malgré sa présence fondamentale sur un pantalon - comme une parure futile, une babiole sans intérêt.

 

BREDOUILLE DE BÉNITIER. Bègue dévot.

 

BRIE-DIEU. Fromage à pâte molle sur lequel on s'agenouille afin de se recueillir devant Jésus Bhrist. (Encyclopédie de Diderot et Camembert)

 

BRINDERILLE. Petite branche équipée d'un harpon que les brinderilleros novices plantent sur des veaux nouveaux-nés.

 

BRONTOZOO. Parc animalier gigantesque.

 

 

C

 

 

CACALAURÉAT. Diplôme d'égoutier.

 

CACRAO. Boisson chaude préférée du père de Rahan.

 

CAFFAIRÉ. Occupé à préparer le café en toutes mokasions.

 

CALAO TSEU. Sage chinois ayant trouvé la Voie : celle des airs !

« Calao Tseu a dit : l’air peut agir sans oiseau, mais l’oiseau ne peut agir sans air. » (Le vrai classique du vide parfait)

 

CALEMBOURGEOIS. Riche notable sensible aux jeux de mots équivoques.

« Les calembourgeois ne savent rire que de la fiente de l'esprit qui vole. » (Victor Hugo, Les Misérables)

 

CALLIPYGEON. Volatile tout autant détesté des services de nettoyage pour la quantité de ses fèces qu'apprécié des gastronomes pour le volume de ses fesses.

« Le bon homme Grandgousier, beuvant et se rigollant avecques les aultres, entendit le cry horrible que son filz avoit faict entrant en lumière de ce monde, quand il brasmoit demandant: «Des callipygeons ! Des callipygeons ! Des callipygeons !» Dont il dist, que grand tu as, supple le gousier. Ce que ouyans, les assistans dirent que vrayment il debvoit avoir par ce le nom Gargantua, puis que telle avoyt esté la première parole de son père à sa naissance, à l'imitation et exemple des anciens Hebreux. A quoy fut condescendu par icelluy, et pleut très bien à sa mère. Et, pour l'appaiser, luy donnèrent des callipygeons à tyre larigot.» (François Rabelais)

 

CARLAMELLISER. Superposer de fines couches de sucre fondu.

« Un millefeuille savamment carlamellisé, ça se bouffe pas, ça se mange ! » (Jean-Pierre Coffe)

 

CASÏMAN. Presque un crocodile.

 

CASIMYR ET MYROSKA. Couple d'artistes du spectacle réputés pour leur show de mentalisme pour enfants.

 

CASTORERO. Prédateur naturel du taureau. Le castorero capture sa proie en l'encerclant d'un barrage de branchages puis le saigne à mort à l'aide de brinderilles.

 

CÉPHALLUS. Migraine survenant lors d'un sinusoït.

 

CHAISÉMENT. Facilement (en parlant d’un dossier d’Assises).

 

CHAMÉRIQUE. Empreint du rêve américain.

 

CHÎNOÎSERÎZ. Ce qui est propre aux chinois mais dont la touche asiatique - du chapeau au mode alimentaire - est poussée jusqu'à la caricature.

« Plus on est de fous, plus on a de chînoîserîz. » (Confucius)

 

CHRYSALLENDE. Papillon chilien porteur d'un rêve tué dans l'œuf.

 

CLAUSTROGOBIE. Peur irraisonnée qu'ont certains poissons lorsqu'ils se trouvent dans un endroit clos comme un aquarium.

 

CLITORIBLE. Monstrueuse excroissance charnue provoquant des douleurs abdominables.

 

COCAÏN. Junky dépendant des boissons gazeuses et prêt à tuer son propre frère pour une bouteille de soda.

 

CONSÉCANT, ANTE. Qui, par suite logique, coupe la parole d'un imbécile.

« J't'ai averti mon gars, et on dit qu'un homme averti en vaut deux... De façon consécante,  t'es plus la moitié d'un con ! » (Michel Audiard)

 

CONSTÂTER. Vérifier en palpant.

 

CONSTYPEX. Produit de retouche permettant d'enduire en blanc les murs des toilettes lorsque, à la suite d'une longue rétention, les matières fécales ont été exprimées trop précipitamment.

« Constypex : la réponse ultime des fabricants de produits sanitaires et de matériel de bureau à ceux qui ont des problèmes purgents à régler. » (Téléachat)

 

CONTREPRÊTRERIE. Permutation de lettres dans un énoncé ecclésiastique le rendant cocasse parfois jusqu'à l'obscénité.

« Une bonne contreprêtrerie nécessite une chute de poids. » (Luc Etienne)

 

COPYRAOUT. Grande réception mondaine lors de laquelle des créateurs s'autorisent mutuellement à dupliquer certaines de leurs œuvres habituellement protégées par les règles de la propriété intellectuelle et du droit d'auteur.

 

COQUETTE-MINUTE. Poule dont les toilettes élégantes mettent très vite les jeunes coqs sous pression.

 

CORN-FLASQUE. Flocon de maïs grillé détrempé dans du lait.

 

COSMICMAC. 1/ Complot d'ordre universel.

« Assassinat de Kennedy ! Cosmicmac ou tireur isolé? » (Dallas Newspaper)

2/ Désordre d'ordre universel.

« Le Big Bang est considéré à tort comme un cosmicmac alors que l'on sait aujourd'hui qu'il y a un comme un ordre caché dans ce chaos apparent. » (Hubert Reeves)

 

COUARDIESSE. Qualité de celui qui n’hésite pas à entreprendre des actes de grande poltronnerie.

« La plus grande couardiesse consiste à éprouver sa puissance sur la faiblesse d’autrui. » (Jacques Audiberti)

 

COUCOUX KLAN. Groupe d’individus xénophobes s’attaquant aux intérêts suisses.

 

COULEURVE. Serpent bigarré dont les coloris se modifient à chaque mue.

« La couleurve qui change de peau reste toujours un serpent. » (Proverbe édénique)

 

COULI-POT. Mouvement littéraire dont les membres s'imposent comme contrainte de faire mijoter la langue, de la ruminer et de la filtrer jusqu'à en extraire une substantifique moelle qu'ils conservent en bocal avant d'en napper leurs oeuvres.

 

CRAIE-ANGE. Être spirituel qui, armé de son crayon ou de sa plume, extrait un à un tous les mots de la valise de Pandore.

 

CRAPPEAU. Sifflet utilisé pour la chasse aux batraciens.

« L'autre gus cherchait à s'acoquiner avec une grenouille de bénitier pour terminer sa vie pépère ; résultat,  il passait sa journée avec son crappeau à nous coasser les roubignoles. » (Alphonse Boudard)

 

CROCO D'ÎLE. Reptile marin casïment insulaire.

 

CRUCIFICTION. Œuvre littéraire inventée de toutes pièces et qui, parce que signée d'une simple croix, condamne son auteur à une mort éditoriale certaine.

 

CUILLÈRE-APPEAU. Matériel de kidnapping imitant le bruit d'une cuillère dans un petit pot de compote dans le but d'attirer des bébés et de les assommer en… quatre coups de cuillère-appeau !

 

CUMULO-NILINGUS. Nuage d'atmosphère érotique, du bout des lèvres au goût des lèvres

 

CUNNILINGUGUSSE. Humoriste spécialisé dans les subtilités de la langue.

 

CUNNILINTRUS. Personne donnant sa langue au chat afin de mieux s'introduire quelque part sans y être invité.

 

CURRICULINGUS VITAE. Ensemble des informations concernant les diplômes d'un apprenti cuisinier amoureux des arts de la bouche (et notamment ses aptitudes en langues vivantes).

 

 

D

 

 

DÉCYBÈLE. Déesse phrygienne du volume sonore.

« Les guitaristes de hard-rock rendent continuellement hommage à Décybèle par une utilisation abondante et presque excessive des modes grecs. » (Rock&Folk)

 

DÉGUEUGLACE. Qui a le goût de l'iceberk.

 

DELICATESSAIM. Épicerie fine dont les tous les produits en rayons sont des spécialités aromatisées au miel.

 

DÉMONGRAPHIE. Étude statistique de la répartition des mauvais génies.

« La démongraphie doit se poursuivre enfer et contre tout ! » (Gazette du Diable Vauvert)

 

DÉMONIAC. Gaz sulfureux et suffocant prenant la forme d'une tornade blanche.

 

DIONYSAUCE. Préparation liquide aphrodisiaque utilisé par les anciens pour accompagner certains mets lors des bacchanales.

 

DIONYS.O.S. Dieu des âmes en détresse, généralement représenté par un homme à tête de morse.

 

DIX-CORDES. Sorte de luth produisant désaccords et malentendus.

 

DIX-POSITIF. Ensemble des moyens mis en œuvre par un lycéen pour obtenir la moyenne à ses examens.

 

DODÉCACAPHONISME. Système musical caractérisé par la présence dans la série chromatique d'une treizième note superfétatoire inspirant le dégoût aux puristes.

« Le dodécacaphonisme est le prolongement ultime de la musique sellielle. » (Arnold Schönberg)

 

DORYPHORNICATION. Méthode d'accouplement de certains insectes parasites qui copulent sur et comme des patates.

 

DRACULASANOVA. Gentilhomme au tempérament veinérien.

« Les albinosferatus se révèlent être de séduisants et redoutables draculasanovas. » (Bram Stocker)

 

DRÔME-ADHÈRE. Association d'usagers de la route dont chacun n'a qu'un unique objectif (et qui s'y colle !) : rouler sa bosse dans tout le département.

 

DRUÏDE. Robot ménager celtique dévolu à la préparation des potions magiques.

 

 

E

 

 

ÉCHÉQUIER. Plateau de jeu utilisé comme moyen de paiement par les tchèques sans provision.

 

ÉDULGORER. Adoucir un mets par adjonction de graisse porcine.

 

ÉLAVÉ. Qui prend de la hauteur grâce à une bonne hygiène.

 

ÉLECTRO-AMANT. Compagnon de jeux intimes pour qui l'on a eu le coup de foudre.

 

ÉLGÉRIE. Moukère considérée comme source d'inspiration.

 

ÉLÉPHANTÔT. Pachyderme prématuré.

 

EMBRASSERIE. Débit de bisous.

 

ENCHAIR. Femme corpulente vendue au plus offrant.

« L’esprit est faible mais l’enchair est forte. » (eBay Grèce)

 

ENKULÉLÉ. Instrument de musique à cordes qui, lors des rituels vaudous, permet aux musiciens d’être littéralement possédés par le do. – Par ext. Injure hawaïenne adressée par mépris.

« Il convient de porter un soin tout particulier à la rosace d’un enkulélé. » (Encyclopédie de la lutherie)

 

ENSAIGNANT. Instituteur se faisant un sang d'encre pour ses élèves.

 

ÉPHÉMERDE. Mouche à merde dont la durée de vie est très brève pour cause de troubles alimentaires.

« Deux éphémerdes sont sur une énorme bouse. Soudain, l'une pète. L'autre, écœurée :

- Éh ! T'es dégueulasse de péter quand on bouffe ! » (Bergson, Le rire)

 

ESCCHYMOSE. Contusion légère de la peau chez l'enfant prodigloo* frappé par un yéthylique*.

 

ESCROTUM. Malfaiteur menaçant de vous faire la peau en hurlant : « La bourse ou la vie ! »

 

ESKISS. Façon très british d'exprimer son amour du bout de lèvres, dans l'attente d'un baiser définitif.

 

ESQUIF-KIF. Petite embarcation semblable aux autres, sans particularité notable.

« Près des côtes algériennes naviguaient par dizaines ces sortes de barques aux fonctions diverses; l'une d'elles utilisée pour le transport des ânes avait été baptisée non sans une certaine malice “esquif-kif bouricot”. » (Albert Camus)

 

EURÊKARATEKA ! Exclamation du maître d'arts martiaux ayant trouvé une nouvelle technique de combat aquatique.

 

EURO-OUTANG. Monnaie de singe.

 

EUROSSIGNOL. Roupie de sansonnet.

 

EXBERTHE. Femme dont la seule spécialité est d'avoir changé son nom de baptême.

 

EXPAIRE. Spécialiste en impairs ayant été incapable de préserver la parité au sein de son couple.

 

 

F

 

 

FASTE-FOOD. Tout le contraire de la restauration rapide !

 

FEMÂLE. Hermaphrodite.

 

FENNEC PLUS ULTRA. Fourrure ornant les sahariennes des riches femmes touareg qui, comme le veut la tradition nomade, n'arborent que ce qui se fait de mieux en matière de renard.

 

FERBLANDEL. Comédien comique ayant essuyé un tollé général pour son interprétation d'un chevalier en armure.

 

FETAS-UNIS. Pays situé en Homérique du Nord et réputé pour son fromage de brebis et ses psychopâtres.

 

FLAQUEUILLANTE. Dont la façon de vous recevoir est celle des femmes fontaines.

 

FOX-CROTTE. Danse dont le rythme et les pas s'inspirent de ceux du renard déposant ses déjections : en deux temps, trois mouvements.

 

FRATRIGUE. Découragement physique et nerveux ressenti par tous les frères et soeurs d'une même famille où règne la discorde.

 « La fratrigue, ça a été la source de nos frasques avec la loi et de tous nos ennuis mais aussi, paradoxalement, le moteur de notre existence. » (Joe Dalton)

 

FREAKENCE. Nombre d’agents tératogènes par seconde auxquels est exposé un employé du cirque Barnum.

 

FRÉDÉRIC DARD-WIN.  Théoricien de l'évolution de la langue. Tour à tour naturaliste et auteur de roman policier à succès, il crée le scandale en ne mettant plus l'Homme au centre de ses histoires. Son œuvre majeure De l'orgie des espèces par voies de pénétration naturelle consacra définitivement son talent d'écrivain iconoclaste.

 

FRISC. Administration obsédée par les questions d'argent.

 

FROMÂGE CANONIQUE. Spécialité laitière à pâte bien faite dont le cœur est à maturité, à la croûte ridée, et qu'une fermentation d'au moins quarante ans autorise, selon les règles du dogme, à prendre place sur la table d'un ecclésiastique.

 

FUMELLE. La femme selon Landru.

« Il n'y a pas de fumelle sans feu. » (Le bourreau de Jeanne d'Arc)

 

FÛT-DE-JATTE. Individu amputé des membres inférieurs et dont le tronc est taillé comme un tonneau.

(Note : du fût-de-jatte au traîtrapode, il n'y a qu'un pas.)

« Le fût-de-jatte mit son doigt entre ses caisses. » (Jacques Antel, L'échu de jatte)

 

 

G

 

 

GÉNUFICTION. Œuvre farfelue d'un auteur Couli-Pien dévot imprimée de telle sorte que tous les caractères typographiques à jambe soient géniculés.

 

GEORGES BRAQUE-MARRE. Membre du mouvement cubiste, las d'être érigé comme artiste majeur pour ses seules œuvres sur papier vergé.

« On a dit que j'aurais influencé Braque-Marre ; encore eût-il fallu s'entendre et que je le susse à temps ! Mais aujourd'hui encore, je ne suis pas sûr que l'idée d'être mon élève l'habite. » (Pablo Picasso)

(N.d.a. Merci à Alain Zalmanski pour le coup de main)

 

GHAMGSTER. Petit rongeur ayant des aptitudes au vol.

 

GNOUFLEXION. Façon de fléchir les pattes en geste de dévotion pratiquée par certaines antilopes dans le but d'afficher leur respect à l'égard des esprits de la savane.

« La gnouflexion est un thème qui suscite un débat des plus passionnés chez les agnoustiques de tout poil. » (Skeptical Circle du WWF)

 

GOBIE-WAN KENOBI. Chevalier jedi à qui la luminescence de son sabre-laser a rendu les yeux globuleux.

 

GODELICOT. Instrument à déflorer.

 

GODEMICHEL. Sex-toy égaré par sa propriétaire (qui a également perdu son chat) qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra.

« Godemichel

   ma belle

   sont des mots qui vont très bien ensemble. » (Lennon/Mc Cartney)

 

GOÎTRINE. Tumeur du cou nécessitant un soutien-gorge.

 

GORECTEMENT. Avec la même application qu'y aurait mis Naf-Naf.

 

GOURGANDHINE. Femme hindoue de basse caste passant d’un homme à l’autre pour prêcher la non-violence.

 

GOURGANDISE. Vilain défaut consistant à se repaître à l’excès des délices de la chair auprès des catins.

« Celles qui font bonne chère d’offrir bonne chair savent pertinemment combien le vice de la gourgandise perdure même chez celui pour qui le mariage vient à peine d’être consommé. » (Donatien Alphonse François Marquis de Perrault, Lubriquet à la houppe)

 

GRAALCOOLIQUE. Chevalier ivre de sa quête.

 

GRAMPÈRE. Vieillard au tempérament survolté. Les grampères sont de merveilleux électro-amants.

 

GRANDMERDEMENTS. Soucis provoqués par certains secrets de famille révélés par une aïeule.

 

GROBERT. Sein volumineux, d'une taille encyclopédique.

« Je conseille toujours aux auteurs en panne d'inspiration de consulter le grand ou le petit grobert. » (Jean-Jacques Pauvert)

(Note : si la licence poétique rend l'oxymoron “petit grobert” admissible quoique douteux, l'expression “grand grobert” de tournure pléonastique est à rejeter absolument.)

 

GROS-MADÈRE. Vin fort et médiocre utilisé par les cuisiniers touareg pour préparer la sauce d'accompagnement des rognons de camélidé.

 

GROTTHIQUE. Style architectural préhistorique caractérisé par la mise en valeur des stalagmites s'élevant comme des flèches flamboyantes et par des entrées de caverne taillées en ogive et ornées de fioritures.

 

GROUM ! GROUM ! Interjection caractéristique des liftiers censée imiter le bruit d'un ascenseur.

« Sur la page, l'onomatopée doit être une incise visuelle percutante ; ainsi pour mon Spirou ai-je préféré à “Groum ! Groum !” l'orthographe américaine “Groom ! Groom !” » (Franquin)

 

GUANOBLIR. Donner le titre d'infiente, en Espagne.

 

GUERRER. Combattre l’ennui en marchant au hasard.

 

 

H

 

 

HAMBURGUERRE. Chair à canon cuite dans un pain de plastic.

 

HANTÉRINER. Confirmer qu'on est bien mort et le montrer régulièrement  en revenant.

 

HARA-KIRIGOLO (SE FAIRE). Se suicider rituellement en coupant son ventre en forme de sourire afin de prouver que, malgré l'honneur perdu, l'on a quand même gardé tout son sens de l'humour.

 

HARA-KIWI. Technique de suicide rituel consistant à se transpercer le ventre à l'aide d'un fruit exotique.

(Note : l'inefficacité de cette méthode est à l'origine d'un fort accroissement de la population nippone.)

 

HARRY COVERT. Graine de sorcier ; Harry est considéré comme le fayot de son école.

« Á peine Harry Covert eut-il commencé à jouer son morceau que Voldemort essaya de le transformer en écossais. Harry agita son flageolet comme une baguette magique et réduisit le mage noir en chili con carne. » (J.K. Rowling)

 

HÉLICOÏTAL. Qui s'apparente au mode de reproduction des colimaçons.

 

HÉMORRO-HYDRE. Veine dilatée de l'anus se subdivisant en sept vaisseaux tentaculaires pouvant se régénérer en double quand on les sectionne.

« Béru, il a longtemps cru qu'il avait le cul bordé de nouilles, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que c'était des hémorro-hydres. Et depuis l'intervention chirurgicale, c'est encore pire : on dirait qu'il a des anémones de mer dans le calbut !» (San Antonio)

 

HEIDIPE. Petite montagnarde qui, selon la légende, aurait tué sa mère et fait l'amour avec son grand-père dans un chalet des Alpes.

« La découverte de la castration métaphorique de la mère entraîne chez la jeune fille orpheline le désir d'un pénis qu'elle ne peut trouver chez le père absent ; de là s'établit un transfert sur le grand-père (le père du père) qui devient un objet d'amour constituant la caractéristique principale de ce que je nomme le complexe de Heidipe. » (Sigmund Freud)

 

HÉLIOTROPTÈRE. Véhicule aérien dont les pales s'orientent vers le soleil.

 

HÉRÉSITÉ. Transmission génétique des doctrines condamnées par l’Église catholique.

« Une Église à visage humain, plus tolérante, moins frileuse et sans tabou n’essaierait pas de nous faire croire que l’athéisme ne découle que des simples mécanismes de l’hérésité ! » (Monseigneur Jacques Gaillot)

 

HEXORCISME. Méthode abraca-dantesque pour chasser les démons hérétiques et les renvoyer dans le sixième cercle.

 

HOLO SAPIENS. L'homme moderne de demain, virtuel et en image 3D.

 

HOMARD'ALORS ! Cri de surprise de certain crustacé jeté dans l'eau bouillante.

 

HOMERDE. Juron typique des épopées grecques.

 

HOMÉRIQUE DU NORD. Vaste région où se déroula l'odyssée de Homer Simpson.

 

HOMOZYGOTO. Drôle d'individu un peu sans-gêne.

 

HORIZONTALLEMAND. En position du missionnaire teuton. (Voir Verticallemand)

 

HUMÉROUS. Poisson non-cartilagineux.

 

 

I

 

 

ICEBERK. Crème glacée faisant naufrager les estomacs les mieux accrochés. On qualifie généralement l'iceberk de dessert dégueuglace.

« Dimanche 14 avril 1912. Le petit Annick a avalé un iceberk de travers. » (Commandant Smith, Journal de bord)

 

IDIHOMME. Ensemble des moyens d'expression propres à la communauté mâle de l'humanité.

 

IDIOT-ME. Espèce d'idiome (du point vue de l'ego).

 

IDIOTOMATISME. Réflexe stupide.

 

IGNIFUSÉE. Projectile pour feux d'artifice traité contre tous risques d'inflammation.

(Note : ce procédé a été abandonné pour cause de flop commercial).

 

IGNOMONYMIE. Fait de porter le même nom déshonorant qu'une autre personne sans lien de parenté.

« Tu es responsable de cette ignomonymie !

- Je dirais même plus : cette ignomonymie, c'est toi qui en es responsable ! » (Dupond/Dupont)

 

IGUANO. Excrément de certain reptile.

 

ILLETRUISME. Évidence dénotant un manque de culture littéraire.

« L'orthographe du mot illetruisme procède elle-même d'une forme d'illetruisme. » (Philippe Vandel, Le livre des paradoxes)

 

ÎLOT-GISME. Jardin secret au caractère contraire à la logique et sur lequel, au milieu d'un océan d'ordre et de rationalité, il est bon parfois de se réfugier.

 

IMMATRENCULER. Emboutir la plaque arrière d'un véhicul.

« Nous évoluions tranquillement sur la bi-route quand l'autre naze nous immatrencula après un terrible tête-à-queue. » (Frédéric Dard-Win)

 

IMPOLYGLOTTE. Goujat maîtrisant plusieurs langues dans le seul but de n'en utiliser que les mots les plus grossiers.

 

INDEXCOMMUNIER. Exclure d'une communauté religieuse d'un simple geste du doigt (l'index, si ce n'est le majeur…)

 

INDICE-PENSABLE. Élément de preuve sine qua non des policiers enquêtant par télépathie.

 

INFIENTE. Titre donné aux filles puînées des rois d'Espagne et du Portugal considérées - puisque non-héritières - comme de la merde.

 

INFRA-ROSE. Fleur dont la couleur se situe en deçà du spectre électromagnétique visible. Ne pas confondre avec l'ultra-violette.

« J'vous ai apporté des M&Nem's, parce que les infra-roses c'est périssable. » (Jacques Brel)

 

INOUÏT. Habitant du Grand Nord réputé pour sa prodigieuse finesse d’audition.

 

INTERLOCUTTER. Individu qui vous coupe la parole.

« Les critiques d'art disent de mon caractère tranchant et de mes propos acérés qu'ils font de moi un abominable interlocutter. » (Wifredo Lam)

 

INTROUDUCTION. Pénétration anale.

 

 

J

 

 

JACQUES PRÊVERT. Poète d'inspiration surréaliste qui, en travaillant du chapeau, s'est spécialisé en images oniriques.

 

JALOUETTE. Petit passereau qui, d’avoir été trop plumé, éprouve une aigreur à l’encontre des autres volatiles et de leurs avantages.

 

JAMES GOND. Agent de Sa Majesté au tempérament battant et agissant dans le cadre des services secrets.

« Il s’appelle Gond, James Gond. Croyez-moi ma chère, son humour parfois grinçant cache une mécanique de séduction bien huilée lui ouvrant les portes de bien des jardins secrets. » (M, Entretien d’embauche de Miss Moneypenny)

 

JAQUÉQUETTE. Veste de cérémonie descendant jusqu’aux genoux mais dont les pans ouverts laissent entrevoir le pénis des jeunes garçons.

 

JARRY POTTER. Apprenti sorcier de la langue au front orné d'une cicatrice en forme de gidouille.

 

JASE-MAN. Musicien bavard comme une pie et qui, à trop cancaner, produit parfois quelques couacs.

 

JATTEMI. Technique d’art martial consistant à briser des récipients évasés par des frappes aux points les plus vulnérables.

 

JAVELANCHE. Rupture soudaine du système d’évacuation des eaux usées d’un refuge de montagne entraînant une chute massive de désinfectant sur les pentes enneigées.

 

JEAN-PAUL DER. Chef de file d'un important groupe catholique néerlando-polonais que la crainte d'une rupture des digues faisait circuler dans un véhicule amphibie ressemblant à un aquarium.

 

JEAN-POUTRE. Propre-à-rien pas même capable de voir ne serait-ce que la paille dans l’œil du voisin.

 

JÉROBOA. Bouteille de jus de serpent d’environ trois litres.

 

JERSEY SATANIQUE. Une livre de tissu tricoté par Salman Rushdie.

 

JÉZUT ! Interjection marquant une contrariété à l'égards des dogmes chrétiens.

 

JINIOR. Enfant né sous X.

 

JTE-CHIDSU. Art martial consistant à déféquer sur l'adversaire jusqu'à l'étouffer sous une masse d'excréments.

« L'usage de stupéfiente est absolument interdit en jte-chidsu. » (Chen Yuan-bin)

 

JUDASPIRATEUR. Dispositif d'évacuation par un orifice de la porte d'entrée des poussières s'étant traîtreusement infiltrées à la table des convives.

 

JUJUBILER. Se réjouir à l’idée de manger un certain fruit une fois tous les cinquante ans.

 

JUNGLO RHEINHARDT. Guitariste virtuose dont le style foisonnant et sauvage est une fusion de musiques africaines et de jazz manouche.

 

JUS-GE DE FRUIT. Flot de paroles d’un magistrat sachant bien s’exprimer.

 

JUNKISTADOR. Espagnol voyageant aux drogues dures pour conquérir de nouveaux mondes chimériques.

 

 

K

 

 

KAMICOSE. Soldat japonais rompu à cette technique de guerre suicidaire consistant à infecter l'ennemi au corps à corps à l'aide de champignons que l'on a volontairement développés sur soi-même.

(Note : une coutume ancestrale liée au code de l'honneur veut que le kamicose échouant dans son entreprise se fasse hara-kiwi.)

 

KENDOLORI. Douloureusement blessé par un retour de bâton.

 

K-GOULE. Personnage romanesque imaginé par Frantz Kafka et qui, se réveillant un beau matin métamorphosé en vampire femelle, choisit de cacher son visage immonde sous un capuchon pour éviter toute forme de procès d'intention.

« Certains ont cru voir dans la k-goule, à une époque d'antisémitisme grandissant et grondant, une représentation du juif montré du doigt et décrit comme une créature malveillante ne pouvant trouver son salut qu'en se dissimulant. Cette vision de l'œuvre n'est que partielle et réductrice, le talent de l'écrivain et la qualité même de sa construction littéraire impliquant un faisceau d'analyse largement plus vaste même si, d'évidence, la k-goule dénote parfaitement l'expression d'un tourment manifeste et profond lié à cette page noire de notre histoire.» (Marthe Robert)

 

KHERMÈS. Fête en plein air pendant laquelle on agite un foulard en l'honneur du messager des Dieux.

 

KIAÏKU. Poème qui tue.

« Kiaïku du matin

  Écho du mont Fuji

  Même les gouttes de rosée tremblent. » (Matsuo Basho)

 

KILOMAÎTRE. Unité de mesure utilisée pour définir le grade des professeurs de sumo.

 

KIWI NI NON. Jeu d'origine chinoise dont l'objectif est d'essayer de faire prononcer par son adversaire les mots non ou kiwi.

(Note : à la place de ces deux vocables, une version de concours sévissant lors des premières importations de groseilles de Chine imposait d'arracher à son rival les mots négatif et Actinidia Deliciosa ; cette variante élitiste au succès incertain est aujourd'hui tombée dans l'oubli.)

 

KUNG-FOOD. Technique culinaire inspirée des arts martiaux permettant de découper la viande et les légumes du tranchant de la main.

« Les restaurateurs japonais choisissent eux-mêmes leur poisson qu'ils préparent selon un rituel millénaire consistant à endormir l'animal en lui récitant un kiaïku puis à le découper à vif selon la méthode traditionnelle chinoise du kung-food ; ce réel sushi d'esthétique n'est pas sans rappeler quelques particularités de la cérémonie du thé. » (Roland Barthes, L'empire des signes)

 

 

L

 

 

LANGELOT DU LAC. Chevalier de la Table ronde que Dame Guenièvre surnommait affectueusement mon petit ange pour lui laisser caresser l'espoir d'accéder au sein Graal.

 

LARLYNX. Partie vibrante des organes la voix qui ronronne sauvagement quand on a un chat dans la gorge.

« Malgré son nom de canidé, c'est Garou que nous choisîmes dans le rôle de Quasimodo car il usait à merveille de son fabuleux larlynx, comme moi. » (Richard Cocciante)

 

LEEBIDO. Énergie sexuelle se manifestant lors du visionnage d’un film de kung-fu.

 

LHOVERCRAFT. Écrivain américain spécialisé dans les récits à caractère fantastique dont l'action se déroule dans les marais des Everglades ; le seul mode de locomotion étant les véhicules à coussin d'air, il s'ensuit une tension dramatique et une sensation d'oppression dès la première panne de moteur.

 

LIEBIGBANG. Soupe de particules primordiales.

 

LIÈVRETTE. Position d'accouplement préférée du chaud lapin.

 

LIMONDE. Sole sale.

 

LOCELOT DU LAC. Chat sauvage de la forêt de Brocéliande.

 

LOUIS DE FUNESTE. Tragédien français.

« Ce qui me parait le plus étrange, c’est qu’en voyant Louis de Funeste son public était toujours mort de rire. » (Ferblandel)

 

LUBRIQUET À LA HOUPPE. Personnage d'un conte libertin du Divin Marquis de Perrault, affublé d'une disgracieuse touffe de poils pubiens et dont l'esprit tout entier est tourné vers les plaisirs de la chair et la luxure.

 

LUMIAIRE. Surface lumineuse.

« Le siècle des lumiaires est cette période pendant laquelle les philosophes, inspirés par la Galerie des Glaces, s'adonnèrent à de multiples réflexions.» (Alain Decaux)

 

 

M

 

 

M&NEM'S. Dragées chocolatées multicolores au soja et aux crevettes, fourrées d'une cacahuète et frites dans l'huile d'arachide.

« Avant de les tremper dans du nuoc mâm, les enfants asiatiques jouent aux billes avec les M&Nem's qu'ils font rouler, au printemps. » (René Etiemble)

 

MACIDOINE. Salade adéquate.

« Il fallut qu'enfin l'on serve une macidoine de fruits pour satisfaire ce parterre de grosses légumes. » (Alexandre le Grand)

 

MAD PATRES (ENVOYER). Expédier dans l'autre monde lors d'une crise de folie meurtrière.

 

MAHARADJANI. Actrice souveraine du cinéma indien.

 

MALABABAR. Individu costaud mais souffrant d'éléphantiasis.

 

MÂLE-POSTE. Véhicule de l'administration des postes dont le conducteur particulièrement viril convoie uniquement des mots-valises.

 

MANUMENTAL.  Qui allie la finesse de l'esprit et l'habileté de la main en une grandeur majestueuse.

« Le Penseur est indéniablement mon œuvre la plus manumentale. » (Auguste Rodin)

 

MAO HISSE ! Interjection marquant l'effort, typique des ouvriers chinois et de la vélociplèbe.

 

MASSÉDOINE. Salade de légumes (ou de fruits) considérée du point de vue de sa quantité de matière.

« Malgré sa popularité, la formule E=mc² (énergidoine = massedoine x céleri-thé au carré [d'agneau]) reste encore relativement obscure. » (Hervé This)

 

M'ASSOUPI-L'AMI. Camarade dont les propos à base de répétitions monotones - comme « Houba Houba » - deviennent vite soporifiques.

 

MAZERL TYUIOPV. Premier rang du clavier d’un typographe juif.

 

MERLANDOUILLE. Espèce de congre.

« Merlandouille ! Requimbécile ! Égle-peu-fin ! Concombre de mer ! Balourde d'eau douce ! Rasbécasse ! » (Capitaine Hiddiock)

 

MÉTALUCINOGÈNE. Qui provoque des visions par absorption de particules métalliques.

« L'eau ferrugineuse est métalucinogène. » (Bourvil)

 

MÉZIGUEZAG. Changements fréquents de direction (professionnelle par exemple) décidés par soi-même et exprimés avec gouaille.

 

MICTION IMPOSSIBLE. Série télévisée dans laquelle des agents des services secrets américains résolvent des problèmes de sécurité nationale sans qu'il leur soit permis d'aller aux toilettes durant toute l'opération. (D'ailleurs s'ils se faisaient prendre en train de se soulager ne serait-ce qu'une seule fois, le Département d'État nierait avoir eu connaissance de leurs actes.)

« Par la nature même du lieu de notre intervention, le Water-Gates a été sans hésitation la miction impossible pour laquelle il nous fut le plus difficile de respecter le cahier des charges. » (Jim Phelps, Impossible Miction Force)

 

MIMOSARMES CITOYENS ! Interjection d'encouragement des soldats partant la fleur au fusil.

 

MI-OPE. À moitié myope.

« Avant d'être définitivement aveuglé par Ulysse, le cyclope Polyphème - fréquemment enfermé dans l'obscurité de sa caverne comme une taupe borgne - fut l'exemple type de la créature mi-ope. » (Télémaque, Coup d'oeil sur l'Odyssée)

 

MONOPOLYGLOTTE. Linguiste spécialisé dans l'étude des vocables internationaux spécifiques aux jeux de société.

 

MONOPOLYPE. Tumeur apparaissant chez les individus allergiques aux jeux de société.

 

MONUMENTALGIQUE. Médicament de très grande taille agissant contre la douleur.

(Note : en suppositoire, le monumentalgique provoque dans un premier temps l'effet contraire de celui escompté).

 

MOTOS-PORTEMANTEAUX. Véhicules motorisés à deux roues, fortement customisés et construits avec des pièces provenant de différents autres engins dans l'objectif de créer un modèle d'aspect nouveau aux fonctionnalités étonnantes quoique improbables.

« Je me souviens du révérend Dodgson enfourchant l'une des ses motos-portemanteaux pour me conduire de l'autre côté du miroir. » (Alice Liddell)

 

MOUCHETIQUE. Acarien ailé qui pique de son rostre. On s'en protège à l'aide d'une mouchetiquaire.

 

MOUFÊTE DES MÈRES. Célébration annuelle des femmes indignes de leur progéniture au cours de laquelle les enfants offrent en témoignage d'infection une bestiole puante à leur maman.

 

MOWGUILI-GUILI. Petit d'homme indien très chatouilleux sur les problèmes liés au respect de la faune locale.

 

 

N

 

 

NAVETTE SPACIEUSE. Véhicule de vol orbital équipé d’une très grande salle de réception réservée à l’accueil des dignitaires extraterrestres.

 

NÉANT-DERTHAL. Espèce d'hominidé complètement disparue et dont il ne reste pas la moindre trace dans les archives fossiles.

« Le néant-derthal (l'Autre) est un problème car sa liberté existentielle - malgré sa non essence et son non sens - se heurte toujours à la mienne (celle de l'Être-sapiens) et inversement. » (Jean-Paul Sartre, L'être-sapiens et le néant-derthal)

 

NEZ-LÉPHANT. Trompe.

 

NIAISERIZ. Féculent aux effets abrutissants.

« Tout le monde à son grain de folie. Moi j'ai mon bol de niaiseriz. » (Jackie Chan)

 

NICHE LIEBE DICH. Pensée émue du berger allemand retrouvant son logis.

« Niche liebe dich, c'est un peu le home sweet home du clébard teuton. » (Dictionnaire de l'argot des doubles cultures)

 

NOVICIEUX. Qui débute dans la perversion.

 

 

O

 

 

OBLITERRER. Marcher sans but quand on est timbré.

 

OBSCURRICULUM VITAE. Références professionnelles de Dark Vador.

 

OBSOLESSENCE. Évolution des choses tendant à rendre les carburants périmés.

 

OKÉPI. Casquette en peau de girafe des policiers congolais.

 

OMOPILATE. Os spongieux dont la texture rappelle la pierre ponce. Idéal pour se laver les mains !

 

OSSO BUCCO-GÉNITAL. Relatif à cette spécialité érotique italienne consistant à pourlécher un sexe badigeonné de bouillon de rouelles de jarrets de veau au vin blanc.

« Je vous répète qu'avant d'ajouter le bouillon, vous devez attendre que le vin soit évaporé, sinon votre rapport osso bucco-génital se fera sur la base d’une infâme ratatouille! » (Exbrayat)

 

 

P

 

 

PACIFLIC. Policier adepte de la non-violence.

 

PAPYON. Vieux lépidoptère.

(Note : le papyon est éphémère même s'il fait de la résistance.)

 

PARALLÉLÉBIPÈDE. Polyèdre dont les six faces sont des parallélogrammes, et haut de deux pieds.

 

PARFÉE. D’une exécution qui excelle tant que cela laisse comme sous l’effet d’un charme.

 

PATACAISSE. Malle dans laquelle les orateurs essayent d'enfermer tous leurs problèmes d'élocution, tics verbaux et autres incorrections de langage.

« C'est en fouillant dans les patacaisses que les pataphysiciens trouvent leur bonheur. » (Jarry Potter)

 

PAVOCAT. Fruit stupéfiant qui renforce les défenses immunitaires.

 

PÉDENCULE. Tige que certaines plantes parasites utilisent pour pénétrer des hôtes n'ayant pas protégé leurs arrières afin de leur transférer des cellules homozygotes.

 

PELOTOMNE. Amas compact de cyclistes se recroquevillant sur eux-mêmes après avoir chuté comme des feuilles mortes.

 

PÉRYNÉES (LES). Petite chaîne de tissus organiques au climat humide et située au creux d'un bassin.

« Les Pérynées sont une région encore sauvage pour laquelle il est fortement déconseillé de visiter l'arrière-pays en période d'annus miserabilis. » (Guide du broutard)

 

PÉTRONCLE. Mollusque cultivé dans les fosses septiques des poissonniers.

 

PICASSONADE. Sucre de canne roux cristallisé dont les grains sont de forme cubique.

 

PIERRE-DACTYLE. Humoriste interprétant en langage des signes des sketches d'inspiration préhistorique. Au sens large, tout individu qui fait des gags avec ses doigts.

 

PIRAGNAGNAS. Poisson carnassier qui refoule une fois par mois le sang de ses victimes.

 

PIRANHANAS. Fruit tropical carnivore.

  

PLANTIGRADUATION. Degrés d'une règle à usage vétérinaire servant à mesurer la patte des ours.

 

PLINTHIF. Qui gémit comme une baguette en bois soumise à des variations de température ou de pression.

« Encore eût-il fallu savoir que Juliette de sa cage ouïssait chaque soir derrière les boiseries du confessionnal de son couvent les soupirs plinthifs des instruments qui s'activaient à des besognes que la morale, pour peu que par sa condition l'on en connaisse et l'on en suive les principes, réprouve sans remord et sans qu'hélas la philosophie ne s'élève pour arracher le voile d'obscurité dont elle nous ceint. » (D.A.F. de Sade)

 

PNEUMOMONYMIE. Relation qui s'établit entre les maladies dont les symptômes sont identiques à ceux de la pneumonie.

« Houlà, vous toussez !

- J'ai juste avalé de travers, docteur.

- C'est ce que vous croyez ! Et vous avez de la fièvre mon ami !

- Non, c'est juste qu'il fait un peu chaud…

- Hum, pas très bon tout ça ! Des douleurs dans la poitrine quand j'appuie ?

- Aïe ! Vous me faites mal…

- Expectoration violente, fièvre et douleur d'un côté de la poitrine… Nous voilà face à un superbe cas de pneumomonymie.

- Vous croyez docteur ?

- Pas de doute.

- Docteur, je me sens mal tout à coup.

- Vous voyez ! » (Jules Romain, Knock ou le triomphe de la médecine)

 

POAIME. Texte inspiré dont les vers ne respectent qu'une seule règle: rimer avec Amour.

« J’ai écrit un poaime en remplaçant tous les vers par des lombrics. » (Alphonse Allais)

 

POBOTIN. Pages roses de l'annuaire.

« Comme le disait Sacha Guitry qui le connaissait par cœur, “le pobotin fourmille de beaux potins” ; avec tout le respect que je lui dois, je me permets d'ajouter : spécialement à la lettre Q ! » (Jean-Claude Brialy)

 

POCHTROUMPF. Individu dont l'abus d'alcool fait virer la peau au bleu. À partir d'un certain âge et d'une forte ébriété on parle même de Grand Pochtroumpf.

 

POGROOM. Massacre de chasseurs en livrée.

 

POISSON-CHASTE. Créature marine serrant très fort les lèvres et les moustaches afin d'éviter d'être prise pour une morue par les maquereaux à l'affût dans les bancs de moules.

 

POLISCIURE. Copeaux recueillis par certains investigateurs de la brigade scientifique voulant faire feu de tout bois.

 

POPE-ART. Forme d'expression artistique des prêtres des Églises orthodoxes s'inspirant d'un large choix d'icônes de notre société de consommation allant du pâté de foi aux pets-de-nonne.

« On peut considérer que le modèle le plus abouti du pope-art est l'image de la crème glacée en cornet qui via une transmission Internet prend son véritable statut d'E-cône. » (Jean Baudrillard)

 

POPE-CORN. Prêtre dont l'orthodoxie a été soufflée.

« Surpris en lièvrette, le pope-corn adulterre se convertit en corn-flasque par une sorte d'idiotomatisme. » (Christian Girard)

 

PORCELER. Débiter un jambon en dés.

 

POSITION DU MICTIONAIRE. Coït debout et de dos.

 

POUSSE-POUSSAH. Voiture à deux roues tractée par un homme et dont l'arrière hémisphérique est lourdement lesté afin de ramener la voiture à la verticale lors du stationnement.

 

PRALINDROME. Phrase anacyclique construite sur la thématique des confiseries à base d'amandes grillées et de sucre cuit.

« L'ouvrage de référence sur les pralindromes est L'AMANDE de D.N. Amal. » (Gérard Durand)

 

PRESTÂTEUR. Personne ou société offrant un service de massage.

« On m'a traité de tortionnaire, de bourreau, d'assassin alors que je me suis toujours considéré comme un simple prestâteur de sévices. » (Klaus Barbie)

 

PRURITE. Ensemble des pratiques visant à célébrer le culte des démangeaisons cutanées.

 

PSYCAUSE. Ce qui est à l'origine d'un grave déséquilibre psychique.

 

PSYCHI-ÂTRE. Médecin spécialisé dans les troubles psychiques de la femme au foyer.

« S'il n'avait été cet ignoble tueur en série, Landru aurait probablement pu devenir un excellent psychi-âtre. » (Oliver Sacks, L'homme qui prenait sa femme pour un chalumeau)

 

PSYCHOPÂTRE. Berger que la solitude pousse à des crises de violence à l'encontre de ses moutons.

 

PUBLICANTHROPE. Ensemble des gens transformés au cours d'une conférence soutenant que l'homme est un loup pour l'homme.

 

PULLVÉRISER. Réduire les chandails en poudre.

 

PURGENT. Qui nécessite un traitement laxatif sans délai.

 

PURLULER. Produire du pus en abondance, en une infection foisonnante.

« Quand la chouette hulule

   Et la vermine pullule

   Le moignon purlule. » (Un poilu anonyme.)

 

 

Q

 

 

QUASARD. Objet stellaire émettant de puissantes ondes radio de façon aléatoire.

 

QUASI-MODAL. Dont les séquences musicales ont une structure rappelant les intervalles de la gamme diatonique.

« Du plus profond de son âme de pauvre diable et par delà sa triste condition, le sonneur de cloches essaya alors, de sa voix gutturale mais sincère, d'exprimer son sentiment à la bohémienne effarouchée ; ses grognements quasi-modaux n'eurent pour seul effet, hélas, que d'effrayer un peu plus la gitane. » (Victor Hugo)

 

QUELLE CONQUE ! Expression typique du conchyliologue découvrant un coquillage bivalve sans intérêt.

 

QUIDNAPPING. Recueil de connaissances universelles dans lequel toutes les informations ont été enlevées.

 

QUINTE-ESSENCE. Intervalle de trois tons et demi constituant la source énergétique, l'âme d'une œuvre musicale.

« Qu'est-ce qui fait carburer certains morceaux très rythmés ? La quinte-essence, mon cher ! La quinte-essence !» (Erik Satie)

 

 

R

 

 

RECTARE. Unité de mesure de la paroi intestinale jouxtant l'anus, permettant de choisir le thermomètre le plus adapté.

 

RÉFÉRENCIEL. Point de repère en altitude, comme l'étoile du berger.

« Un bon référenciel est indispensable pour suivre sa ligne de myrrhe. » (Gaspard, Melchior et Balthazar)

 

RÉPONGE. Créature mythologique parente du Sphinx et qui, ayant absorbé en totalité les connaissances du monde, répond à toute énigme en laissant suinter une solution au travers des pores de sa peau.

 

REQUIMBÉCILE. Autre nom du requin-marteau.

 

RESPET. Gaz intestinal émis en signe d’égards.

« Alors j’ai voulu lui présenter mon plus profond respet, lu faire sentir que j’étais allé chercher au plus loin la marque de toute ma considération. Il cru que je lui manquais de respet, que je faisais en sorte qu’il n’ait pas vent d’une affaire. Il me fallu donc forcer le respet et me contraindre à une difficile émission gazeuse, par pure déférence. » (Raymond Devos)

 

RESSOSSER. Émettre sans cesse le même S.O.S. mélancolique.

(Note : quand il s'agit de ressosser le souvenir des pralines de sa jeunesse, ce mot-valise devient l'exemple type du pralindrome.)

« Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur des pralines restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à ressosser sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir. » (Marcel Proust)

 

RÉVERBERT LÉONARD. Chanteur sur le déclin, qui n'est plus sous les feux des projecteurs.

 

RIGOLOGRAMME. Image humoristique 3D.

(Note : chaque partie d'un rigologramme contient la charge comique de l'image totale.)

 

 

S

 

 

SADO-MASO-SCHISME. Rupture du contrat tacite liant un groupe d'individus qui entretenaient auparavent des relations de type domination/soumission.

 

SAIGNEUR. Plus haute distinction des bouchers pratiquant l'abattage rituel.

 

SALLÔ ? Interjection interrogative adressée à un interlocuteur téléphonique supposé être d'un caractère méprisable.

 

SCOTLAND YACK. Section bison futé de la police britannique, réputée pour être un peu vache.

 

SCROTOME. 1/ Livre de compte gérant la liquidation de patrimoines boursiers. – 2/ Bourses d'un certain volume.

 

SCROTOM-POUCE. Nain affublé d'une paire de testicules au bout des premiers doigts lui causant de douloureux problèmes de préhension et l'empêchant de faire de l'auto-stop.

 

S.D.ELFE. Nain de jardin.

 

SELÉRITÉ. Aptitude innée de passer très rapidement la salière quand on est à table.

 

SHAOLINE RENAUD. Artiste du spectacle s'étant retirée dans une cabane au Canada dans le but d'y parfaire sa technique de jambes et son cri qui tue.

 

SHERLOCH NESS. Détective écossais ayant résolu la célèbre énigme du lac en démontrant, par une analyse méthodique alliant l'observation à la déduction, que le monstre était une supercherie élémentaire.

 

SIGMUND FREUDEBERT. Psychanalyste ayant mis à jour le caractère schizophrénique des biscottes en écoutant alternativement les craquements contradictoires de chacun des deux côtés.

 

SINUSOÏT. Pénétration nasale qui, de part la configuration des cavités du nez, nécessite un va-et-vient de type ondulatoire.

 

SKETCHUP. Saynète dont le comique est tout entier basé sur le bon vieux gag de la tarte à la sauce tomate épicée en pleine figure.

 

SODOMITEUX. Loqueteux dont même les slips sont troués.

 

SOMBRE-HÉROS. Surnom de Pancho Villa lorsqu’on lui fit porter le chapeau lors d’un régime sans zapatates.

 

SOUVÉRIN. Qui s'est élevé au plus haut degré de l'échelle sociale grâce à de solides appuis.

 

SPÉLÉOPARD. Prédateur naturel de l’ours des cavernes.

 

SPERMATODROÏDE. Nano-robot spécialisé dans la duplication des programmes informatiques.

 

STATURE QUO. État d'un corps en position debout et qui reste dans son état actuel, immobile. Au fig. Élévation morale qui se maintient de façon irréprochable dans le temps.

« De Gaulle a su maintenir un stature quo remarquable en imposant une effigie de cire à son image au musée Grévin. » (Jean Lacouture)

 

STÉRILAID. Fil de cuivre fixé dans l'utérus en forme d'abominable spermatozoïde dont le grotesque fait fuir même les ovules les plus motivés.

 

STRIP-TIGE. Effeuillage intégral.

 

STUPÉFIENTE. Étonnante crotte d'oiseau aux effets narcotiques.

 

STUPRÉFACTION. Étonnement total devant une scène de débauche.

« Jamais les jurés parisiens n'avaient donné une telle preuve de faiblesse que dans l'affaire où à la stupréfaction générale, ils venaient d'acquitter trois jeunes filles des rues qui avaient témoigné de leurs prouesses par une démonstration de groupe honteuse paralysant l'assistance. » (Gide, Souvenirs de la Cour d'assises)

 

STUPREFFRACTION. Surprenante violation d’un domaine privé.

 

SUBLIMANAL. Dont on perçoit l'arrière-fond scatologique mais sans en prendre vraiment conscience.

« Anusbis est à double titre l'exemple même de ce que peut suggérer de façon sublimanale la représentation du divin. » (Sigmund Freudebert)

 

SUBTERPHAGE. Qui se nourrit par la ruse.

 

SUFFISME. Assez-tisme mystique de l'Islam.

 

SUPERCALIFRAGILISTICEXPIALIDOCHIEUSE. Ultime terme de mépris adressé à l'encontre d'une femme considérée comme exaspérante au plus haut point. A l'instar d'une formule magique, ce mot est une arme verbale redoutable lorsque l'on ne sait vraiment plus quoi dire.

« Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,

   Et les mots pour le dire arrivent aisément.

   C'est pourquoi vous êtes, Madame, une (je vous le dis !)

   Supercalifragilisticexpiali-

   Dochieuse. » (Nicolas Boileau-Despréaux,  L'Art poétique de répondre aux patronnes, manuel à l'usage des baby-sitters)

 

SURMULOT-NIMBUS. Rat de bibliothèque au caractère orageux.

 

 

T

 

 

TABLOÏDEUX. Journal à scandales.

 

TARENCULE. Araignée qui tisse des plans sournois pour vous attaquer dans le dos.

 

TASSIETTE. Tasse large et plate dans laquelle on sert des cafés allongés.

 

TÉLÉPATANT. Dont la sensationnelle capacité à lire dans les esprits force l'admiration.

 

TÉLÉPATAUGAS. Télépâte se sentant bien dans ses baskets.

 

TÉLÉPÂTE. Thaumaturge qui par communication extra-sensorielle modèle les pensées d'autrui.

 

THERMIQUIÈRE. Colonie d'insectes se chauffant au bois.

 

THORNADE. Tourbillon de vent dans les pays nordiques, dont la légende dit qu'il serait provoqué par le tournoiement du marteau du fils d'Odin.

 

TIMPÊTUEUX. D'un tempérament impulsif, violent comme une rafale de vent.

« Semblablement à son père Poséidon, Éole est blizzarrement décrit comme un personnage timpêtueux. »

 

TOASTICULE. 1/ Rituel machiste consistant à lever son verre en l'honneur des gonades mâles.

« Parce que, tes opinions et tes toasticules, tu les portes à droite ! » (Arnoux, Le phallocrate)

2/ Tranche de pain de mie grillée aux roubignoles.

« Ce que toi dans ta capitale tu appelles des toasticules, nous on appelle ça des croustons ! » (Gaston Leroux, Rouletabille et le maître d'hôtel)

 

TOPINAMBURGER. Seul sandwich disponible en restauration rapide pendant les périodes de restrictions.

 

TOURNEVICE. Outil utilisé pour ancrer profondément chez un individu des principes déviants de la norme morale.

(Note : par pur plaisir pervers, certains tortionnaires utilisent un tournevice cruciforme pour abattre les convictions chrétiennes de leurs victimes).

 

TOURS DESCARTES. Routines cartomagiques d'une construction extrêmement rationnelle, à la trame rigoureuse et dont l'impact paraît d'autant plus fort que les effets découlent d'une progression logique imparable.

« Je ne puis vous expliquer ces tours descartes car ils sont de ceux dont je ne veux point discourir sur la méthode. » (Jean Eugène Robert-Houdin)

 

TRAÎTRAPODE. Cul-de-jatte quatre fois coupable de trahison.

« Jésus lui dit : je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois, point un traîtrapode tu ne deviendras. » (Matthieu)

 

TRAM-OUAIS ! Interjection des usagers à l'annonce de la fin d'une grève des transports en commun.

 

TRANKILOMENT. En prenant du poids sans se presser.

« De nous deux, c’est Stanley qui se révéla le plus vif et le plus fin d’esprit ; j’ai compris que de mon côté il me faudrait aborder les choses beaucoup plus trankiloment. » (Oliver Hardy)

 

TYRANNOZORRO. Hybride issu du croisement d'une renarde hispanique et d'un Tyrannosaurus Rex.

« Son nom, il le signe à la pointe de l'ergot rétractile situé sous sa cape, d'un “T” qui veut dire Tyrannozorro. » (Stephen Jay Gould)

 

 

U

 

 

UBIQUINI. Maillot de bain dont la coupe particulièrement astucieuse donne l'impression de couvrir simultanément toutes les parties du corps alors qu'il n'est constitué que de deux petites pièces de tissus.

 

UKULOLÉ. Instrument de musique à cordes utilisé lors des corridas hawaïennes.

 

ULTRA-VIOLETTE. Fleur dont la couleur se situe au-delà du spectre électromagnétique visible. Ne pas confondre avec l'infra-rose.

 

UNITÉ DE MASURE. Grandeur prise comme base de référence pour mesurer la superficie d'une habitation misérable ou d'un petit établissement délabré.

« L'Académie française a décrété que le bar serait désormais l'unité de masure officielle des débits de boissons. » (Bertrand Poivrot-Delpech)

 

 

V

 

 

VACUITER. S'enivrer jusqu'à faire le vide dans sa tête.

« J'ai traversé une sale période pendant laquelle on me vit vacuiter et devenir moi-même un véritable pochtroumpf… » (Gargamel)

 

VAGINGIVAL. Qui est relatif aux orifices génitaux équipés d'une solide denture.

 

VÉHICUL. Engin automobile à voile ou à vapeur, généralement à traction arrière.

« J'ai longtemps hésité entre deux mots ; choisissant le moindre, j'ai abandonné mon véhicul pour y préférer la vouature. » (Raymond Queneau, Zazie dans le marcopolitain*)

 

VEINÉRIEN. Qui a le sexe dans le sang.

 

VÉLOCIPLÈBE. Ensemble des gens de basse extraction qui, par leur travail à la chaîne, font tourner les cycles de production.

« La république populaire ne peut rester le cul entre deux selles, la vélociplèbe d'un côté et les cadres de l'autre. » (Mao Tsé Toung)

« Je préfère à ce vocable de vélociplèbe l'expression France d'en bas. » (Jean-Pierre Raffarin)

 

VERRE-À-SOI. Animal de compagnie du pilier de bar avec qui il tisse d'inextricables liens de fidélité et de dépendance.

 

VERTICALLEMAND. Avec toute la droiture inflexible et rigide de l'esprit germanique. (Voir Horizontallemand)

 

VESTIMENTEUR. Celui qui malgré sa parole donnée n'hésite pas à retourner sa veste.

 

VIBROMIXEUR. Jouet intime qui prend aux tripes et tourne les sens.

« L'abus de vibromixeur nuit à la santé. » (Catalogue Que l'on Redoute)

 

VILIBANDER. Décrier quelqu'un jusqu'à s'ériger fermement contre lui.

« Un homme ne s'élève à la gloire que sur des monceaux d'injures et, pour quiconque pense et agit, c'est mauvais signe que de n'être point vilibandé, insulté, menacé. » (Anatole France)

 

VIOLT. Tension conflictuelle générée entre deux personnes quand l'une abuse sexuellement de l'autre.

 

VISHNOUF. Dieu hindou des dealers (dont l’activité connaît bien des avatars).

 

VOYAILES. Membres permettant métaphoriquement à la lettre A de bombiner autour des puanteurs cruelles.

 

 

W

 

 

WALTÈRE-POLO. Sport de piscine extrêmement physique consistant à envoyer des haltères dans les buts adverses.

 

WAPPÉTIT. Envie irrépressible de manger du cerf.

 

WASHINETOQUE. Terme populaire péjoratif désignant le quartier chinois de la capitale des Fetas-Unis.

« J'ai parcouru le washinetoque de long en large, avec ses vendeurs de niaiseriz porcelant la viande ou préparant la soupe aux ailerons de requimbéciles et le porc carlamellisé dégueuglace, sa vélociplèbe subterphage enfournant plats édulgorés et M&Nem's chamériques, ses joueurs de batteriz, ses pousse-poussahs et toutes ses autres chînoîserîz. » (Philippe Labro, L'étudiant étranger)

 

WATER-GATES. Scandale politico-industriel ayant touché un bill-iardaire américain qui, à des fins d'espionnage, avait équipé les toilettes de ses concurrents de microprocesseurs.

 

WATER-PROLO. Jeu opposant deux équipes d'ouvriers en sanitaire et dont l'objectif est d'envoyer une boulette de papier dans la cuvette des adversaires.

 

WINCHESTÉRILE. Qui a perdu sa fertilité par un abus de tirs à répétition, et parfois même sa capacité à tirer ne serait-ce qu'un dernier coup.

 

WEEK-HANDBALL. Activité physique des sportifs du dimanche qui croient prendre leur santé en main en jouant à la baballe.

 

WHUSKY. Boisson alcoolisée transportée dans le tonnelet pendu au cou des chiens de traîneau.

« Portez ce vieux whusky au juge blond qui fume. » (Pangramme hétéroconsonnantique en alexandrin, d'origine inconnue)

 

WISIGLOOTH. Habitation des goths du nord.

 

 

X

 

 

XÉNOPHILATÉLISTE. Personne aimant tant les étrangers qu'elle enregistre les voix de ceux dont l'accent a un timbre particulier pour en faire collection.

 

XÉNOPHOBSCUR. Qui a une mystérieuse aversion des étrangers.

« Point du côté xénophobscur de la force te tourner tu ne dois. » (Maître Yoda)

 

 

Y

 

 

YAHOORT. Fournisseur de lait fermenté via Internet. Yahoort utilise le protocole uhttp (Ultra Haute Température Transfer Protocol) qui assure une parfaite destruction des virus informatiques dans la hotline tout en préservant les ferments lactiques.

 

YANGSTRÖM. Unité de mesure permettant d'évaluer avec une précision atomique la taille de l'un des deux aspects du Tao (l'unité de mesure de l'autre étant le yinch).

 

YINCH. Unité de mesure de la longueur de l'un des deux principes fondamentaux du Tao.(Note : effectuée sous un angle différent, la mesure s'exprime en radyang).

 

YOPIUM. Yaourt à boire ou à fumer aromatisé au pavot.

« La religion est l’yopium du peuple. » (Karl Marx Brothers)

 

YORKSHIRISH COFFEE. Café parfumé à la truffe et que la tradition irlandaise conseille de laper à même la tasse.

 

YURI GELLERINE. Premier cosmonaute à avoir tordu par la seule force de sa pensée des petites cuillères dans l'espace.

 

 

Z

 

 

ZAPATATE. Tubercule dont l'apparition révolutionna la production agricole mexicaine et aboutit à une plus juste répartition des terres aux peones.

 

ZAVATAR. Clone de clown.

 

ZÉNIQH. Apogée d'une histoire de Q.

« Tu sais quoi, c'est trop fort : la meuf, elle a vraiment kiffé. Elle a atteint son zéniqh, ta mère.» (Jamel Debbouze)

 

ZÉROBOAM. Grosse bouteille de champagne vide.

 

ZIBELINÉAIRE. Parfaitement brossé dans le sens du poil.

 

ZIGOTTOMAN. Individu dont les manières extravagantes font de lui une tête de turc.

« Le zigottoman pris pour une cruche reste souvent ankarafe. » (Pierre Loti)

 

ZINC SUR ZINC ! Interjection d'ivrogne censée témoigner de sa bonne capacité de réception auditive après quelques verres au comptoir.

 

ZINGAROGORILLE. Chanson de Georges Brassens sur le thème des bohémiens qu'aucune cage ne retient.

 

ZINGUEUR DU MATIN. Plombier matutinal.

« Les strip-tigeuses sont rhabillées, les femâles vont se raser.

  Les tabloïdeux sont imprimés, la vélocyblèbe est déprimée.

  Il est zingueur du matin, Paris s'éveille.

  Il est zingueur du matin, il n'a pas sommeil. » (Jacques Lanzmann)

 

ZINQUIÉTUDE. Nervosité intérieure éprouvée lors d'un baptême de l'air.

 

ZIZANNÉE SABBATIQUE. Congé d'un an consacré exclusivement à semer la discorde autour de soi.

 

ZLOTIS. Monnaie polonaise qui connut des hauts et des bas.

 

ZOBSERVATEUR. Voyeur excité uniquement par les membres virils.

 

ZODIACCALMIE. Calme momentané perçu comme l'expression d'un signe céleste.

 

ZOMBIDEXTRE. Qui est également habile de chacune de ses deux mains nécrosées.

« Même si nous rencontrons la majorité des individus zombidextres chez les grand brûlés, Jésus – malgré ses stigmates – fut bien plus zombidextre que Jeanne d'Arc ne put jamais l'être. » (George Romero)

 

ZONAGRE. Conte relatant l'histoire de Peau-d'Âne souffrant d'éruption de vésicules semblables à l'herpès.

« Que les dermatologues laissent Zonagre dans les salles d'attente à la disposition des enfants ! » (Françoise Dolto)